facebook
Sélectionner une page

Brûler du gras localement au niveau du ventre, des fesses ou d’une autre partie du corps est-il possible ?  On pense souvent que pratiquer un exercice sur la zone en question éliminera la graisse locale car on a trouver un exercices sur internet fait par un homme (ou une femme) musclé et sec qui  parle de faire tel exercice pour avoir tel résultat pour chaque partie du corps. Cela s’appelle un argument d’autorité : une personne qui à l’air de s’y connaitre en sport me dit que ca marche, donc ca marche. C’est peut être (comme toujours) un peu plus compliqué que ça.

Tout est fait pour nous faire croire que ça marche. Un peu comme la course à pied qui ferait perdre du gras. J’ai été le premier à tombé dans ce piège, aujourd’hui je vous dis tout concernant le mythe de la perte de gras localisée et comment réellement perdre ce gras local.

 

Brûler du gras localement, le mythe

Une idée populaire ancienne

Pourquoi en sommes-nous arrivé à croire que brûler du gras localement était possible, à tel point de retrouver des articles en parler de façon très sérieuse sur certains sites ?

Comme pour le mythe de la course à pied, l’idée de brûler du gras localement était une « norme » dans le milieu du sport il y a 30 ans. Mais depuis, la recherche dans le milieu du sport a découvert le réel mécanisme de la perte de gras.

Il reste encore trop d’articles de cette ancienne idée et malheureusement trop de copier/coller voire carrément de mensonge afin de mieux vendre un service qui semble plus facile que la réalité des choses…

Brûler du gras localement semble logique et simple

Il faut aussi comprendre que nous les humains aimons bien ce qui est facile, simple et rationnel. C’est normal !

Penser qu’il suffit par exemple de faire « x » abdos par jour pour que la graisse du ventre fonde et avoir un beau ventre plat est plus simple que la vérité.

Vous n’imaginez pas le nombre d’heures que j’ai pu perdre à faire des abdos tous les jours sans voir de réelle différence…

Pourquoi ne peut-on pas brûler du gras localement ?

Lorsque le corps crée des réserves, il le fait pour des raisons bien précises : résister en cas de famine ou d’arrêt momentané de nourriture.

Pour cela il élabore différentes zones de réserve avec des chemins d’accès plus ou moins facile. Tant que la première réserve n’est pas finie, il ne passe pas à la suivante.

Enfin le corps crée des réserves qu’on pourrait appeler d’urgence. Il ne l’utilisera qu’en cas d’extrême urgence. Souvent lorsqu’on est en période de perdre de gras, on constate toujours un moment ou l’on stagne, le corps est mince de partout sauf à un endroit. C’est la fameuse zone d’urgence et il faudra redoubler d’efforts et de volonté pour la faire partir.

Mais cela reste possible avec les bons conseils et surtout, la bonne méthode !

C’est quoi le gras exactement ?

Pour comprendre comment brûler du gras efficacement, il faut comprendre comment il se forme et sous quelle forme il peut apparaitre.

Comment le gras se forme ?

Le processus de création de graisse dans le corps s’appelle la lipogenèse. Le corps va transformer la nourriture que nous lui apportons et la diviser en 3 familles :

  • Les protéines : viandes, poissons, œufs, lentilles, sojas …
  • Les lipides : huiles, poisson, avocat, amandes, noisettes…
  • Les glucides  : légumes, fruits, haricots etc…

Dès que notre corps obtient de la nourriture qu’il transforme en protéines, lipides et glucides, il va les transformer encore, respectivement en acides aminés, acides gras et glucoses.

  • Les lipides sont convertis en acides gras et seulement s’il y a un excédent par rapport aux besoins du corps, ils seront stockés sous forme de graisse.

 

  • Les glucides sont convertis en glucoses la source d’énergie de nos muscles et du cerveau. S’il y a trop de glucose il sera stocké à son tour avec l’aide de l’insuline en graisse.

 

  • Enfin les acides aminés des protéines qui doivent d’abord être convertis en glucoses (via le foie). Lorsque ils sont changés en glucose l’insulte jouera de nouveau son rôle pour le convertir en graisse.

Lorsque l’insuline a bien fait son travail, on se retrouve avec du glucose dans le sang. Trop de glucide dans le sang le conduit à être converti en acides gras. Nous sommes à une étape seulement de nouvelles graisses.

Durant la dernière étape du processus, tous les acides gras s’associer vont s’associer au glycérol-3-phosphate pour former les triglycérides en d’autres termes de la graisse. Ce processus est schématisé ci-dessous.

graisse du corps, perte de ventre, bruler le gras

 

Faut-il pour autant manger moins de gras que de glucide ? Pas vraiment. Il est impossible de stocker du glucose en graisse sans insuline. Plus une calorie est agressive plus elle va déclencher la production d’insuline.

C’est pour cette raison qu’il faut limiter les calories dites agressives de type sucre et féculents dont l’indice glycémique est élevé. Les aliments possèdent tous un indice glycémique (IG), plus l’IG d’un aliment est élevé plus la calorie est agressive.

Vous retrouverez ces informations plus en détail et bien plus dans mon livre.

Les différentes types de graisse

Chaque zone du corps stocke de la graisse de manière différente.

Quand on prend du poids, il existe deux mécanismes différents :

  • la partie basse du corps où ce sont les quantités de cellules de graisse qui augmentent  –
  • la partie haute du corps où ce sont la taille des cellules de graisse qui augmente.

Ces mécanismes ont des impacts différents sur chaque zone du corps.

Comme nous l’avons vu plus haut la graisse est la manière qu’utilise le corps pour garder de l’énergie, mais ces réserves d’énergie ne se stockent pas au même endroit.

Il y en a trois types :

La graisse sous-cutanée

Graisse-viscerale-500x334

Il s’agit de la graisse qui est la plus proche de la peau et que l’on perd lorsqu’on fait des exercices physiques.

La génétique et les hormones jouent un rôle important dans le fait que cette graisse se loge ou non dans certaines parties du corps.

La graisse abdominale (ou viscérale)

Elle se situe plus profond dans le corps et s’accumule autour des organes. C’est la graisse la plus dangereusequand elle est en abondance car elle peut nuire au bon fonctionnement des organes.

Vous pouvez faire la différence en touchant votre ventre et en observant sa forme. S’il est (sans avoir mangé) un peu rond mais que vous ne sentez pas particulièrement de gras au toucher. Alors c’est que vous avez plus de graisse abdominale (car cette graisse prend place derrière le muscle abdominal et pousse le muscle). La graisse sous-cutanée se logera devant les abdos et aura pour effet de les masquer (il s’agit d’un effet plus disgracieux que dangereux contrairement à l’autre forme)

La graisse intramusculaire

Elle se situe dans les fibres musculaires. Contrairement aux deux précédentes formes, celle-ci est plus rare. Elle apparaît chez les personnes en grand surpoids et chez les obèses, et peut provoquer une résistance à l’insuline, créant le diabète de type 2.

 

Les solutions pour brûler du gras efficacement

brûler du gras perdre du gras

La première solution : l’alimentation

L’alimentation joue un rôle important dans la perte de poids générale. Lorsque vous arrivez dans les dernières phases de la perte de poids (très peu de poids à perdre et ils sont difficiles à perdre) il est intéressant de regarder du coté de l’équilibre hormonal dans votre corps.

Le corps est gouverné par les hormones

Selon les niveaux d’hormones, elles peuvent aider à la santé et à la perte de gras. Leur quantité va déterminer votre moral, la forme du corps, la quantité d’énergie, la qualité de votre sommeil etc… Les études ont démontré que les hormones pouvaient déterminer à quel endroit la graisse se dépose.

Voici les  déséquilibres hormonaux les plus fréquents et leurs conséquences sur la forme du corps :

Du gras au niveau de la poitrine et des bras : la testostérone

Lorsque le niveau de testostérone est en dessous de la normale, les biceps sont plus larges et le torse plus ronde, ce n’est pas dû à de l’exercice ni de la musculation. Ce sont les androgènes (d’autres hormones masculines) qui provoquent cela.

La solution : manger des graisses saines non hydrogénées, des vitamines B et des protéines.

Du gras au niveau des épaules et des hanches : l’insuline

Comme nous l’avons vu plus haut, l’insuline joue un rôle dans la transformation du glucose en gras. Un déséquilibre de cette hormone dans le sang peut causer une accumulation des sucres qui se transformeront en graisse et ira se stocker directement.

C’est la prise de poids typique des personnes qui aiment manger sucré.

La solution : réduire sa consommation de desserts, viennoiseries et produits céréalier raffinés (ils ont un fort IG)

La graisse au niveau du ventre : le cortisol

Vous ne mangez pas particulièrement mal et pourtant vous avez de la graisse au niveau du ventre ? « L’hormone du stress » à peut-être un lien avec ça. Cette graisse s’accumule au niveau du ventre, aussi bien chez les femmes que chez les hommes et est souvent due à une période de fort stress, augmentant le cortisol et favorisant la prise de gras au niveau du ventre.

Solution :  Avoir une vie plus détendue et relaxante est important, réduire la consommation de glucides et augmenter les apports en vitamines B5 et C.

 

La deuxième solution : le sport

Comme dit en début d’article, le sport n’aidera pas à brûler du gras localement. En revanche lorsqu’il vous reste peu de gras à perdre, il est un formidable allier pour brûler cette graisse résiduelle.

Comment ?

Grâce au sport à haute intensité aussi appelé Hiit (Hight intensity interval training). Il faudra travailler notamment sur des gros muscles : cuisse, dos. Afin que l’énergie pour les faire « marcher » et l’énergie pour les « réparer » soient importants (plus le plus muscle est gros, plus le corps brûle de calories pour l’utiliser et le réparer).

Le but sera de provoquer une dépense d’énergie tellement important que le corps sera obligé de puiser dans les dernières réserves qu’il s’était fait : la graisse résiduelle !

Cela aura pour conséquence de forcer l’utilisation de ces réserves grâce à la difficulté des exercices. Il y aura également suite à ce type de sport, une augmentation du métabolisme (afin de réparer le muscle qui aura beaucoup servi lors des exercices) qui entraînera une perte de gras progressif, tout au long de la journée vous brûlerez du gras.

Cela correspond en fait au fameux régimes : lent et rapide donc je vous parlais dans mon autre article. Ici on serait sur la deuxième phase, le régime court permettant de brûler les graisses résistantes.

 

Vous trouverez des exercices de Hiit dans le livre que je vous offre gratuitement  : « Les 3 piliers de la perte de poids »

 

Conclusion

  • Non il n’est pas possible de perdre de la graisse localisé, on ne perd pas du ventre en faisant des abdos ou des squats pour perdre des fesses.
  • La graisse peut être produite par un excès dans notre alimentation ou par un déséquilibre hormonal.
  • L’alimentation pour corriger la plupart des déséquilibres et vous aidera à perdre un peu de cette graisse.
  • Le sport à haute intensité en entraînant les gros muscles sera à privilégier afin de brûler totalement cette graisse résiduelle.

Découvrez les 3 piliers de la perte de gras dans ce livre offert

Vous aimeriez perdre du gras mais ne savez pas par ou commencer ? Ce livre est fait pour vous ! 

Vous y trouverai les premières astuces pour commencer à brûler du gras définitivement.  

Brûler votre gras, ca commence maintenant ! 

Bravo !